Vous n’avez pas une grande expérience de l’automobile d’occasion? Pas de problèmes. En suivant nos conseils, vous découvrirez qu’avec un peu d’organisation et un peu de bon sens, l’on peut rapidement déceler certaines anomalies sur un V.O. Pour plus d’efficacité, il est recommandé de procéder en 3 étapes distinctes.


 

Administratif: épluchez le attentivement.

Commencez par examiner les documents administratifs originaux afin de voir si toutes les informations et numéros concordent. Ensuite, contrôlez les numéros de série sur la voiture, aux endroits ou pourraient se trouver ces derniers (bas de porte, coffre, compartiment moteur, bac à roue de secours, baie de pare brise…). Enfin, épluchez le dossier d’entretien, grâce au carnet de service et éventuelles factures. Attention : dans la plupart des cas, les factures ne suivent pas le carnet de service, ou sont jointes en photocopies.


Extérieur: aiguisez votre œil.

Une fois ces précautions prises, faites le tour de la voiture pour examiner: carrosserie, pneus, état visuel des freins, pare brise, et coques de rétroviseurs. Souvenez vous également qu’il s’agit d’une voiture d’occasion. Aussi une marge de tolérance vis-à-vis de certaines imperfections (traces d’usure normale), doit être considérée. N’oubliez pas de soulever le tapis de coffre et d’ausculter les soubassements, qui en règle générale sont révélateurs d’accidents lorsque la voiture en à fait l’objet.


Intérieur: levez la tête.

Commencez par inspecter la sellerie, et vérifier par la même occasion les sièges arrière (brulures de cigarette) et le ciel de toit. Ensuite démarrez, puis mettez en route le climatiseur. Pendant ce temps, prenez soin de tester les différents accessoires électriques (phares, clignotants, klaxon, navigateur GPS, radio…) tout en vous assurant que le moteur ne fait pas de bruits suspect. Faites ensuite un essai dynamique sur route, qui vous permettra de détecter les bruits anormaux (roulements, freins…), vous assurer que tout fonctionne parfaitement, et que le véhicule est apte à prendre la route.


Ces étapes respectées, tous ces contrôles confondus ne devraient excéder les 45 minutes. Ceux-ci s’entendent sur une voiture « standard », chaque voiture étant bien entendu différente. De plus, il est important signaler que les véhicules dits « spécifiques » (SUV, sportive…) peuvent nécessiter un examen approfondi, et donc plus long.

 Informations, aide et assistance pour importer votre voiture d'Italie